retraités, les”actifs” contre les “inactifs” ?

Le gouvernement choisit les « actifs » contre les « inactifs »

Le premier ministre de ce gouvernement assume. Il choisit de prendre aux « inactifs » pour donner aux « actifs ». Le choix des mots révèle la pensée de l’homme. La guerre des générations n’est pas loin.

Qu’entend-t-il exactement, quand en creux, il estime que les retraités sont inactifs par rapport aux actifs ? Qu’ils passent leur temps à jouer à la belote, à la pétanque et à tailler leurs rosiers ?

Les retraités sont des actifs !

C’est avoir peu de respect pour elles et eux quand des bataillons de bénévoles se décarcassent dans les associations, les Restos du Cœur, les Conseils Municipaux, les accompagnements de personnes en difficulté, les organisations caritatives, les ONG, les soutiens scolaires, et l’aide aux générations des enfants, petits enfants et souvent des parents très âgés. Si tout ce monde baisse les bras, bonjour la cohésion sociale ! Je ne crois pas que dresser les actifs contre les inactifs soit la bonne et seule solution.

Quel est le rôle des retraités ?

Ce n’est d’ailleurs pas tant l’étau que vous resserrez sur les ressources de nos aînés qui chagrine. Pris entre la non évolution des pensions et les augmentations de toutes les dépenses contraintes et autres taxes incontournables, nous avons bien compris qu’il va falloir se serrer la ceinture. Ce qui est consternant sincèrement de la part des certains responsables politiques c’est d’ignorer  le rôle des aînés dans une société de tous les âges en les opposant aussi manifestement aux « actifs ». La société ne se réduit pas à un bilan comptable.

Vous voudriez cantonner les aînés au seul rôle de consommateur ?

Ils sont près de 17 millions et peuvent se montrer très « inactifs » dans ce domaine. Voire même carrément déserter. Leur rôle, bien sûr, c’est aussi de voter et là, vous le savez, ils sont très « actifs »

Réagissez à cet article

 

 

 

 

 

 

4 réponses
  1. Monique Sonzogni
    Monique Sonzogni dit :

    Bonjour Frédéric. C est tout à fait mon sentiment aussi,
    Il faudrait envoyer ce billet d humeur au 1er ministre, envahir son mail de protestations compte tenu du mépris à l égard des “inactifs”!
    Bonne journée.
    Monique S. (ex- Trajectoire vers l emploi)

    Répondre
  2. Eches isabelle
    Eches isabelle dit :

    Merci Frédéric pour ce billet. Cette opposition est une vraie absurdité , une grande médiocrité dans la simplicité des arguments pour faire avaler la sinistre pilule des restrictions. Au train où cela va les retraités n’ont pas fini d’être actifs pour corriger toutes ces inégalités qui se pointent à lhorizon

    Répondre
  3. MARIE-CLAUDE DELTOUR
    MARIE-CLAUDE DELTOUR dit :

    Bonjour Frederic. Merci pour ce billet d’humeur bien pensé et partagé par nombre d’entre nous. Je m’associe à la proposition de Monique Songzoni pour l’envoi éclairant de notre état d’esprit au 1er ministre, à valeur informative.
    Au plaisir d’un prochain partage
    Mon amitié
    Marie

    Répondre
  4. MARIE-CLAUDE DELTOUR
    MARIE-CLAUDE DELTOUR dit :

    Bonjour Frederic,
    Merci pour ce billet d’humeur si bien pensé et formulé. Je partage l’avis de Monique Sonzogni pour l’envoi au 1er ministre à titre informatif.
    Au plaisir d’un prochain échange ou rencontre.
    Mon amitié
    Marie

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *