Des retraités et de la Politique

Nous nous étions pourtant promis que, retraités, nous ne parlerions pas de politique. Nous n’allons donc pas vous parler de la mascarade politicienne qui tourne autour des personnes. Mais nous croyons que le moment est venu de discuter de Politique avec un P Majuscule puisque décidément seules les questions très minuscules font aujourd’hui bruisser le monde médiatico-politique et nourrissent les ouvertures de JT et les grands titres de la presse.

Avons-nous un rôle à jouer ou notre mot à dire en tant que retraités. Mille fois oui !

Nous faisons partie de la génération qui a vécu l’évolution de la société depuis les années 1950. Nous sommes les témoins de tout ce qui a changé dans nos sociétés. Ce serait trop long d’en faire l’énumération. Tout a changé sauf les petits jeux politiciens entre droite et gauche ainsi que les mécanismes qui leur donnent, à tour de rôle, le pouvoir souverain et parfois « arrogant » de nous administrer.

Nous sentons bien tous que nous sommes en fin de vie d’un système politique et administratif qui bloque d’une manière quasi inéluctable toute velléité ou même envie de générer du progrès social et démocratique. Encore une fois, sommes nous concernés ? Oui il s’agit d’être aux côtés de nos jeunes générations et de les aider, tant que possible, à construire leur monde. Ce n’est pas une option, c’est une obligation.

Des mouvements apparaissent, émergent ici ou là qui traduisent cette envie et qui sont la preuve que, contrairement à ce que nous fait croire l’indifférence voire le mépris des urnes, un très grand nombre de personnes jusques là silencieuses, s’intéressent et veulent participer à la Politique Majuscule, celle qui déterminera leur cadre de vie et une vision enfin claire de leur futur.

Il faut rester lucide, en tout cas vigilant, car derrière certains de ces mouvements, des ambitions personnelles sont en embuscade. Mais il ne faut pas rester sans voix. Engageons nous dans l’une ou l’autre de ces initiatives qui veulent sortir du jeu manichéen du blanc et du noir selon les saisons. Mais gardons l’œil bien ouvert sur les récupérations possibles de ceux qui veulent à tout prix garder leur pouvoir sans vraiment s’occuper de l’intérêt général et de nos biens communs.

Et vous qu’en pensez-vous ? Postez vos idées en bas de cette page en cliquant sur « Laisser un commentaire »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *